palette moulée

Tout ce qu’il y a à savoir sur la palette de manutention

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

La palette de manutention, souvent raccourcie à « palette », est un matériel indispensable à la manutention, au stockage et au transport des marchandises. Elle permet de concentrer un grand nombre de cartons sur un seul point afin de faciliter leur prise par un chariot élévateur ou un transpalette. Mais, que sait-on vraiment à propos de la palette ? Voici en 4 points, tout ce qu’il y a à savoir sur la palette.

Comment a été créée la palette de manutention ?

La palette, telle qu’on la connaît aujourd’hui, a été créée en 1940 aux Etats-Unis par le capitaine Charles D. Kirk et son adjoint le lieutenant Walter T. Sheldon. Tous deux travaillaient au dépôt des équipements de la Marine de Brooklyn et voulaient fabriquer un nouveau contenant qui servirait à remplir entièrement un wagon de marchandises au lieu de prendre en compte le type de marchandises qu’il transportait. Pour cela, ils décidèrent de découper le plancher d’un wagon en carrés de 1,20 m de côté et ils y placèrent des cartons afin de recouvrir la palette selon certaines combinaisons. Puis, vint la Second Guerre Mondiale et son besoin de matériels, c’est à ce moment-là que la palette prit son essor.

De quoi est-elle composée ?

Aujourd’hui, la palette de manutention n’est plus fabriquée à partir du plancher d’un wagon mais avec différents matériaux. Elle peut ainsi être faite à partir de :

  • bois, matière la plus courante, et plus précisément en bois de pin ;
  • plastique ;
  • métal ;
  • carton ondulé ;
  • copeaux de bois compressés.

La palette se distingue également selon le nombre d’entrées qu’elle possède :

  • la palette à deux entrées, ou « palette à chevrons », qui laisse passer les fourches du transpalette uniquement sur deux côtés opposés ;
  • la palette à quatre entrées, ou « palette à dés » ou encore « palette à chevrons entaillés », qui laisse passer les fourches du transpalette sur les quatre côtés.

palettes moulées

Quels sont les différents modèles de palettes ?

La palette se décline en plusieurs modèles ayant chacun une structure différente :

  • palette à simple plancher : palette équipée d’un seul plancher situé sur la partie supérieure ;
  • palette à double plancher (non réversible) : palette équipée de deux planchers, un sur la partie supérieure et un sur la partie inférieure, dont un seul est adapté pour accueillir de la marchandise ;
  • palette à double plancher réversible : palette équipée de deux planchers identiques (un sur la face supérieure et un sur la face inférieure) qui peuvent recevoir tous deux de la marchandise ;
  • palette à plancher inférieur renforcé : palette dont le plancher intérieur est entouré de matériaux protecteur et renforcé par un ou plusieurs éléments centraux ;
  • palette moulée : palette en bois à usage unique, elle est imputrescible et empilable ;
  • palette à ailes (réversible ou non réversible) : palette dont la longueur de l’un des planchers ou des deux planchers dépassent la longueur de la palette.

palette moulée

Quel est le modèle standard de palettes pour l’Europe ?

En Europe, il existe un modèle standard de palettes qui normalise le transport de marchandises : la palette EUROPE (ou EUR EPAL). Cette palette a été créée à la fin des années 50 par l’Union des Chemins de Fer et s’est depuis répandue dans toute l’Union Européenne. Elle est sous marque déposée. Par conséquent, sa construction ne peut se faire que dans des entreprises titulaires d’une licence d’exploitation. Elle est d’ailleurs étroitement contrôlée par l’European Pallet Association (EPAL).

Sa dimension est de 800 mm x 1200 mm. Ce format est décliné en demi-palettes transportées par deux sur une palette « mère » de type EPAL. Il existe également un modèle de 1000 x 1200 mm mais il est rarement utilisé. Une palette EUROPE est conçue pour transporter des charges jusqu’à 1500 kg.

On reconnaît une palette EUROPE grâce à 7 repères présents sur chaque palette :

  • Le clouage normalisé
  • Les semelles chanfreinées
  • Le sigle de l’European Pallet Association (EPAL)
  • L’agrafe de certification portant le sigle de qualité EPAL
  • La pointe témoin de réparation avec le sigle EPAL
  • Le sigle d’un chemin de fer européen
  • Le sigle du pool européen de palettes

Enfin, la palette EUROPE respecte les recommandations de l’OMC, et la norme NIMP 15, en traitant le bois servant à la fabrication des palettes contre les parasites avec des produits respectueux de l’environnement.

Une réflexion au sujet de « Tout ce qu’il y a à savoir sur la palette de manutention »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *