Quelles solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans le secteur de la restauration?

[Total : 4    Moyenne : 3.5/5]

Chez Embaleo, nous sommes soucieux de l’avenir de la planète,  c’est pourquoi nous voulions vous parler aujourd’hui du gaspillage alimentaire, de ses conséquences et des solutions pour l’éviter.

Le gaspillage alimentaire dans le monde

Tous les ans, ce sont environ 1,3 milliards de tonnes de nourritures qui sont jetées ou perdues à travers le monde, et cela ne va pas en s’améliorant! La loi de l’offre et la demande fait que plus on peut consommer et plus on consomme. Plus on a accès à de grandes quantités de nourriture, et plus on gaspille! Si on se concentre sur ce que l’Europe jette chaque année, il serait possible de nourrir un milliard de personnes. Paradoxalement, ce sont les pays développés qui gaspillent le plus car il existe une certaine vision esthétique des produits, surtout pour les fruits et légumes. En effet, les fruits et légumes « moches » sont jetés dans la plupart des cas. Pour lutter contre ce fléau, qu’est le gaspillage, certaines grandes enseignes, comme Intermarché par exemple, ont décidé de lancer une campagne en faveur des fruits et légumes moches.

Fruits et légumes moches Intermarché
Image promotionnelle d’@Intermarché

Et la France dans tout ça?

Si on se concentre uniquement sur la France, les français gaspille en moyenne 10 millions de tonnes par an en additionnant la production, la distribution, la restauration et les foyers. Un foyer français gaspille en moyenne 29 kg par personne (dont 7kg de produits encore emballés). Ci-dessous, une infographie du monde qui vous parlera sûrement un peu plus :

Infographie gaspillage alimentaire à travers le monde
Infographie tirée du site Le Monde sur le gaspillage alimentaire

Quelles sont les conséquences ? 

Le gaspillage alimentaire engendre un important rejet de gaz à effet de serre. A l’échelle mondiale, cela représente un rejet de 3,3 giga tonnes de gaz à effet de serre par an. L’autre conséquence importante sur l’environnement est l’eau gâchée qui a été utilisée pour la production de ces aliments qui finissent à la poubelle. En moyenne, pour produire une baguette de pain, on utilise l’équivalent d’une baignoire d’eau et pour produire 1 kg de boeuf, c’est l’équivalent de 70 baignoires qui est utilisé, de quoi faire réfléchir avant de jeter un aliment.

Du point de vue économique, ce sont 750 milliards de dollars qui sont perdus chaque année. Sans parler de l’énergie et des autres ressources naturelles utilisées pour la production, le transport et le stockage des produits qui finiront à la benne.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire dans le milieu de la restauration ?

Les restaurants, food trucks mais aussi les boulangeries sont victimes chaque jour de gaspillage alimentaire : problème de stock, produits frais, météo qui joue sur les envies des clients, une tempête de neige, une manifestation imprévue… sont autant de raisons qui peuvent influer sur les quantités à jeter. Pour remédier à cela, les restaurants disposent heureusement de plusieurs solutions pour mettre fin au gaspillage abusif :

  1. S’inscrire sur l’application Too Good To Go : Cette app mobile permet de sauver les invendus en les vendant à petits prix aux personnes intéressées. L’avantage de cette application est que pour chaque repas sauvé, c’est un geste de plus en faveur de la planète !
  2. Boite à emporter Doggy Bag
    Exemple de boite à emporter de type Doggy Bag

    Les doggy bag : parce que les clients ne finissent pas toujours leur assiette et qu’ils peuvent vouloir remporter chez eux leur dessert ou la part du plat qu’ils ont payée, il est possible de mettre à leur disposition des emballages à emporter, tels que des barquettes et tourtières ou encore des sachets kraft. Alors certes, les emballages restent problématiques sur le plan écologique, mais il existe des emballages biodégradables et recyclables qui permettent de protéger la planète tout en sauvant des repas de la poubelle. En 2021, les restaurateurs auront l’obligation de mettre à disposition des emballages pour les clients qui souhaitent repartir avec leur repas non terminé. Prenez-donc de l’avance en proposant d’ors et déjà ce service à vos clients.

  3. Dons à des associations comme les Restos du Coeur ou le Secours Populaire.

Cette liste de solutions n’est bien entendue pas exhaustive. Si vous avez d’autres idées ou des suggestions, vous pouvez nous en faire part en commentaires. Nous serons heureux de les découvrir et les faire partager.

Une réflexion au sujet de « Quelles solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans le secteur de la restauration? »

  1. Il s’agit là d’un sujet d’avenir majeur, en effet. Comme vous le signalez, il y’a encore beaucoup de sources d’amélioration au niveau global et dans le quotidien des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *